TEST - Ghostbusters: Spirits Unleashed (Xbox, PlayStation, PC)

De grands moments de plaisir pour tous les nostalgiques

Par Jacques Germain
Premièrement, avant de commencer ce test, chantez dans votre tête la chanson thème du film Ghostbusters. Vous voilà maintenant dans le même état d’esprit que moi en écrivant ce texte, mais avec un ver d’oreille en plus pour le reste de la journée. Vous y penserez sans le vouloir, un peu comme moi avec le jeu Ghostbusters: Spirits Unleashed que j’ai honnêtement bien apprécié. Il faut dire que depuis ma tendre enfance, Ghostbusters est pour moi et mon frère l’un de nos films préférés. Je me rappelle encore d’avoir construit un piège de fantômes et un équipement complet avec nos blocs Construx (des genres de LEGO à l’époque) et s’inventer une panoplie d’histoires et capturer des centaines de fantômes. Maintenant, je peux réellement le faire avec ce tout nouveau titre Ghostbusters.


Un mode solo?

Spirits Unleashed reprend exactement là où le tout dernier film s’est terminé, si vous avez vu la scène post-crédit évidemment. Devrais-je le dévoiler ? Après tout ce temps, je crois que j’ai la permission. Winston rachète donc l’ancienne caserne de New-York pour y repartir SOS Fantôme. Ray de son côté continue d’avoir sa petite boutique d’objets mystérieux et paranormaux. D’ailleurs, il possède le livre de l’au-delà qui vous permettra de contrôler certains fantômes du jeu. Vous êtes la nouvelle recrue et bien sûr, ces deux-là voudront donc vous tester dès le début pour voir si vous avez ce qu’il faut. 

L’histoire n’est pas la plus étoffée mais elle offre quelques moments intéressants, surtout que le titre se veut un jeu multijoueur avant tout. Il est donc surprenant d’y voir intégré une mini histoire solo qui selon moi nous donne peut-être un aperçu du scénario du prochain film. Qui sait? Un bel ajout à un jeu déjà fort intéressant. 


Le multi lui?

Spirits Unleashed est avant tout un jeu multijoueur. Le principe est simple : vous êtes quatre chasseurs de fantômes se retrouvant à enquêter dans un lieu à la poursuite des failles dimensionnelles, celles-ci permettant aux fantômes de s’y faufiler comme larrons en foire. Trois failles sont cachées dans la carte. Elles peuvent se retrouver dans un objet, sur un mur, derrière un meuble, etc. C’est grâce à votre psycho tensiomètre que vous serez en mesure de détecter les ondes suspectes. Celui-ci fonctionne comme un radar, ses deux petites antennes vous indiquant quand une onde est détectée. Le même que les vrais chasseurs de fantôme dans le film. Oui oui!! C’est trippant de pouvoir enfin l’utiliser soi-même. Mais il ne suffit pas de les détecter pour en finir avec toute cette folie. Non, il faudra utiliser votre pistolet lanceur de particules pour les détruire. 


Le problème c’est que le fantôme quant à lui peut venir vous hanter, vous engluer et même saboter votre équipement. Il peut en une simple pression du bouton (c’est lui aussi un joueur humain) se cacher en possédant un objet étant ainsi difficile à apercevoir. Il possède même des pouvoirs lui permettant de passer dans les failles temporelles ou même de faire une grosse tornade de glue! Bref, le fantôme fait royalement chier, si vous me permettez l’expression, mais il est si plaisant à jouer, en se promenant pour embrouiller les chasseurs de fantômes ou bien faire peur aux personnages non-joueurs, permettant ainsi de monter la barre de hantise du lieu est réellement excitant. Et une fois la barre au maximum, c’est le fantôme qui a gagné. 


Mais comment gagner si vous êtes les chasseurs? Simple, mais compliqué en même temps. Premièrement, détruire les failles, tel que mentionné auparavant. Par la suite, il vous faut trouver le fantôme et le cibler avec votre lanceur de particules et son faisceau. Celui-ci l’empêche de bouger quelque peu, mais si vous êtes seul, il s’enfuit facilement. Après tout, nous savons bien que même dans les films, c’est le travail d’équipe qui fait la force des chasseurs de fantômes. 

Il vous faut donc coordonner le tout avec vos trois coéquipiers. Une fois pris dans vos faisceaux, lancez votre piège et croisez les doigts. Ouvrez et attirez le fantôme dans celui-ci, voilà le tour est joué. On a tous déjà rêvé de faire ça non?  Je vous jure que de l’écrire semble beaucoup plus facile que ce qu’il en est vraiment. C’est d’ailleurs peut-être le gros élément négatif de la jouabilité, soit la difficulté par moment d’attraper le fantôme selon notre expérience et notre équipement.  


Du plaisir et plus

Mon expérience en multi de Ghostbusters: Spirits Unleashed est sans taches. Des parties sont trouvées rapidement et la communauté semble axée sur le travail d’équipe. J’ai eu énormément de plaisir dans mes parties en ligne et c’est disons-le, le 80% du jeu. On notera que le jeu est répétitif oui, mais c’est souvent le cas dans ce style de jeu 4vs1 ou 3vs1. Prenons exemple de Dead by Daylight ou bien le plus récent Evil Dead

Par chance, le développeur nous a ajouté des trucs à collectionner avec des bouts de coupures de journaux qui ajoutent quelque peu au « lore » et à l’histoire. Des collections de champignons sont aussi à ramasser pour nous permettent de faire une belle collection dans l’un des bureaux de la caserne. C’est un peu loufoque mais je ne peux m’empêcher d’essayer de tout récupérer dans chacune de mes parties. La feuille de route du jeu nous promet déjà plus de contenu et j’ai honnêtement vraiment hâte d’en savoir plus. 


La personnalisation est aussi au rendez-vous. On accumule de l’expérience pour nous permettre de modifier notre équipement. En passant par notre lanceur de particules, par notre piège à fantômes ou même le fameux pack à protons, tout est paramétrable en offrant beaucoup de choix. Plusieurs gadgets viennent même s’ajouter au fur et à mesure de notre progression. Le plus drôle par contre est la façon dont nous pourrons personnaliser notre propre chasseur de fantômes. Personnellement, je l’ai fait un peu comme moi, grassouillet au niveau du ventre, une petite coupe dans les airs, un habit décontracté de chasseur de fantômes et des gros favoris (car j’ai toujours rêvé d’en avoir). De pouvoir avoir toutes ces options de détails peut être futile pour certains, mais pour moi, cela ajoute vraiment un petit quelque chose. 


En conclusion

Je vous avoue qu’un jeu d’aventure avec une grande histoire aurait été le summum pour moi pour un nouveau jeu de Ghostbusters. Cependant, ce titre multijoueur m’amène là où j’ai aussi toujours voulu être. Dans une vraie équipe de chasseurs de fantômes, à faire du travail d’équipe pour sauver l’hôtel ou le musée de la ville. Un jeu qui peu être un peu répétitif, mais qui offre tous de même de grands moments de plaisir et surtout qui nous fait ressortir notre cœur de jeune garçon nostalgique. Bien hâte de voir le futur de ce titre. 

Note finale

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

Ghostbusters: Spirits Unleashed Site officiel
Développé et édité par illfonic
Plateformes : PC (ce test), PlayStation, Xbox
Prix : 43,99$

Me joindre sur Twitter via @JackGerms
Abonnez-vous aux différents réseaux sociaux du Salon de Gaming de Monsieur Smith pour ne rien manquer des prochaines publications et découvrir au quotidien, l'actualité du jeu vidéo! 

Commentaires

  1. Make your next journey to Atlantic City a breeze whenever you sign up for on line casino credit score at Hard Rock Casino. Wild Card Rewards is 1xbet Hard Rock Hotel & Casino Atlantic City’s unique loyalty program. Sign a lot as} start earning Comp Dollars, Free Play Rewards, and member-only access to occasions, giveaways, tournaments, and extra. Available day and evening, progressive menus embrace fresh, inspiring delicacies served every day, alongside award-winning wine lists. Separating these two units of slots, above, all is their respective volatility rankings. Then step inside our in depth game library search out|to search out} one thing that piques your curiosity.

    RépondreEffacer

Publier un commentaire