Q-YO Blaster : l'avis de Monsieur Payant

Par Francis Payant
Le jeu Q-YO Blaster est un hommage aux ‘’shooters’’ (comme les jeux 1942, 1943) des années 80 et 90.   Avec ses graphismes en 16 bits et sa musique endiablée, c’est véritablement un voyage temporel que ce jeu nous offre.  Maintenant qu’en ai-je pensé, c’est ce que vous allez lire maintenant. 
                       
Des choix et encore des choix
Q-YO Blaster est un ‘’shoot 'em up’’ avec des héros très étranges, mais on peut dire la même chose du côté des ennemis. On y retrouve aussi beaucoup de balles, d’action et d’explosions. Au début de votre partie, vous pouvez choisir le mode de jeu ''classique'' ou ''arcade extrême''. Pour le mode classique, vous y retrouvez un mode facile (petit papillon) ou le mode normal (El Macho). J’ai donc pris le mode petit papillon pour me donner une chance. Par la suite, vous choisissez votre type d’équipe (vous pouvez y jouer seul ou à 2 en écran divisé) : dommages, endurance, mélange d’endurance et de dommage.
Chaque équipe peut choisir un personnage et le choix est quand même vaste et ils sont plus colorés les uns que les autres:  humains, souris, panda, chenille, serpent, robot et j’en passe.  Une fois votre personnage sélectionner, il suffit de choisir si vous êtes de type laser ou bouclier. J’ai choisi laser... évidemment.
Ça c'est la simplicité
Au début, vous avez un petit didacticiel qui ne dure que 2 minutes puisque les commandes sont quand même très simplistes:  A pour tirer, B pour faire une attaque spéciale, Y pour lancer votre arme à pulsion. Il y a une histoire, mais honnêtement, elle n’est vraiment pas importante et vous ferez sûrement comme moi et la sauterez rapidement car il y a beaucoup de texte à lire et on s’en lasse rapidement.
Mais c'est joli?
Le tout se joue dans un environnement 2D avec un défilement à l’horizontal (il y a même un mode CRT (pour faire des lignes dans votre télé comme les vieilles télés cathodiques de l’époque).  Chaque ennemi que vous détruisez vous donne des orbes que vous accumulez et qui vous permettent de faire des attaques spéciales.  On y retrouve des ‘’power ups’’ de tous genres:  tir rapide, vie, bouclier, etc.  Graphiquement le jeu est correct. On y fait beaucoup de clins d’œil à d’autres jeux de ce genre, comme Cuphead.
Durée de vie
On peut passer à travers assez rapidement car le jeu n’a que 10 niveaux.  Mais si vous choisissez les modes plus difficiles, là vous avez un défi à la mesure de votre talent de destruction. Le jeu n’est qu’en anglais, mais vous comprendrez très facilement les fonctions et surtout comment jouer.  Il n’y a malheureusement pas de mode en ligne afin de jouer à 2 joueurs à distance. Sachez également qu’il n’y a pas de mode de sauvegarde.  Si vous quittez le jeu, vous devrez le recommencer (comme les jeux de l’époque). Par contre, il y a beaucoup de ‘’continue’’.
En conclusion
Ce n’est pas le jeu de tir qui va révolutionner le genre, mais si vous aimez ce genre de jeu très arcade, vous serez quand même satisfait, surtout en ayant essayé tous les types de personnages. D'autant plus qu'en mode plus difficile, vous aurez quand même beaucoup de défis à réaliser et le jeu vous tiendra occuper pendant un bout de temps. 

J’aime :
Hommage aux jeux des années 80 et 90
Possibilité de choisir le mode de difficulté pour avoir une expérience plus intéressante
Beaucoup de choix de personnages
Bon rapport qualité prix
J’aime moins :
Histoire est totalement accessoire et ne sert à rien 
Jeu est seulement en anglais
Pas de mode en ligne
Pas une révolution en soi
Note finale

*La copie du jeu utilisée pour cette critique provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des tests du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

Q-YO Blaster Site officiel
Développeur:  Team Robot Black Hat
Le Facebook du studio
Éditeur:  Forever Entertainment
Plateformes:  Switch (pour ce test), PC
Prix:   $8,03 CAD (sur le eShop) 

Twitter , Facebook , YouTube , Twitch du Salon de Gaming de Monsieur Smith
Joindre Francis Payant sur sa page Le Roi du Deal
Nos précédents tests : Par ici!

Commentaires

  1. Bon petit teste pour un petit jeu à petit prix cher Monsieur Payant!

    Et oui , pour un jeu de tir de cette catégorie,
    Rarement on vas se retarder sur l’histoire surtout en mode lecture,
    J’aime bien son style visuel( bien plus beau qu’un les jeux 1942 ,1943 de l’époque... )
    Un shoot'em up horizontal qui rempli bien son rôle,
    N’ayant pas encore craqué sur Cupead
    (son niveau de difficulté à refroidi mon élan d’acheteur compulsif 😉)
    J’opterais plus ce Q-Y Blaster , comme jeu d’initiation!

    Merci et bon teste Monsieur Payant!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour ton test Monsieur Payant! On a à peu près la même lecture de ce jeu! Dans un certain sens, il y a beaucoup de choses dans l'humour de Q-YO Blaster, qui nous m'ont fait pensé au bon vieux jeu Parodius de Konami. :)

    Mais moi qui suis fan de shmups (même si j'y suis très mauvais), j'ai vraiment hâte que SideQuest s'enlève les doigts de dans le nez et nous serve un nouveau chapitre de leur superbe franchise Söldner-X.. Car cette franchise là, ça torche en sale visuellement et côté gameplay!

    RépondreSupprimer
  3. Good job très bon test et sa donne le gout d'y jouer !!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire