TEST - The Pedestrian (PS4, PS5)

The Pedestrian est jusqu'à présent, mon coup de coeur de l'année 2021

Par Jacques Germain
Vous vous souvenez de vos premiers cours de conduite? Moi comme si c’était hier! Habitant dans une petite municipalité où il y avait peu de circulation automobile, notre instructeur nous faisait rouler jusque dans le Vieux-Québec, vous savez, là où il y a plein de panneaux de signalisation qui nous embrouillent l’esprit en conduisant. 

Je me souviens très bien du moment où mon instructeur m’a demandé de tourner à droite et que je l’ai fait, qu’il a appuyé sur le frein de son côté et qu’il m’a regardé d’un air embêté : « Vous savez jeune homme, la signalisation est importante lors de vos périples en voitures » m’avait-il dit, « vous venez d’échouer la leçon d’aujourd’hui ». Effectivement, je n’avais pas porté attention au panneau indiquant que c’était une rue pour piétons seulement. À partir de ce moment, j’ai toujours eu les yeux rivés sur tous ces panneaux qui longent les routes. The Pedestrian, un jeu de puzzle du développeur Skookum Arts m’a donné l’opportunité de renouer avec la signalisation et cette fois je n’ai pas raté mon coup. 


Présentation

Vous savez ces petits personnages sur les panneaux signalétiques, même ceux des affiches de toilettes? Et bien, dans The Pedestrian, c’est vous! Dès le départ, vous aurez à choisir entre le personnage homme ou femme et vous voilà parti à l’aventure de panneaux en panneaux dans une panoplie de mondes différents, offrant des défis honnêtement juste parfaits. 


Au départ, on vous demandera que peu de réflexion, appuyer sur un bouton pour ouvrir la porte, sauter d’une plate-forme à une autre pour emprunter la porte qui vous amène au prochain panneau, et ainsi de suite pendant un certain temps. Soudain, on vous demandera de relier certains panneaux entre eux, par exemple : relier le panneau central à celui de gauche, vous devrez faire un lien en utilisant la gâchette droite du point A au point B mais attention, une fois votre personnage de l’autre côté, vous ne pourrez pas déconnecter ce lien au risque de devoir tout recommencer. Mais ça ne s’arrête pas là, maintenant il vous faudra aussi déplacer les panneaux dans un environnement 3D qui parfois vous empêche d’amener un de ces panneaux à l’endroit que vous aviez prévu. Il vous faudra donc vous remuer les méninges pour réussir.   


Un défi accessible et logique

La difficulté augmente graduellement et de façon intelligente. Vous ne passerez pas non plus trop de temps sur le même casse-tête jusqu’à ce que vous soyez découragé. Vous n'aurez parfois qu'à faire quelques essais et erreurs, mais dans l’ensemble, le titre vous demande simplement de réfléchir avant d’agir et de relier le tout de façon gribouillis et de devoir recommencer dans la frustration. 


Des séquences de jeu de plate-forme suivis par des bouts de réflexions et ainsi de suite, le tout avec une prise en main facile. Nous avons au départ fait une petite soirée famille avec ce jeu, chacun notre tour nous avons essayé un niveau, même ma fille de 6 ans Lydia fût capable de réaliser quelques casse-têtes sans notre aide, alors vous ne devrez pas être intimidé par le genre et vous y plonger sans hésitation. 


Vous ai-je dis que les panneaux était bien entendu tous en 2D, mais que les environnements eux étaient tous en 3D, que le mélange était tout simplement brillant. Prenez par exemple un niveau où vous devez trouver une batterie pour alimenter l’un des panneaux qui est relié à une porte dans l’environnement 3D. En activant le panneau, celui-ci fera ouvrir la porte dans l’environnement et vous donnera accès au prochain endroit à visiter, un concept qui semble facile lorsque j’en parle ainsi, mais certains des niveaux sont d’une complexité incroyable en utilisant ce simple petit concept. 

C’est définitivement le genre de jeu que j’aurais aimé avoir l’idée si j’étais dans le domaine. Il ne révolutionne rien mais utilise tellement bien ses forces qu’il devient un incontournable dans ce genre de jeu. Et dire qu’il était déjà disponible sur PC depuis l’an passé mais que je n’y avais aucunement prêté attention. Encore une fois la preuve qu’il ne faut pas juger un livre par sa couverture mais bien son contenu. 


Graphismes, ambiance sonore et musiques

Visuellement, le titre est magnifique. Les décors différents pour chacun des niveaux sont parfaits et mélange bien l’univers urbains de la ville, en passant par les ruelles malfamés que celui des parcs où chiens et enfants s’amusent. Un titre de réflexion demande souvent une ambiance calme et sereine, c’est exactement ce que nous offre The Pedestrian avec des mélodies douces par moment mais aussi rythmée sans y incorporer aucun stress. Disons que la direction artistique n’a rien à envier aux plus grands studios et alors que certains développeurs n’auraient fort probablement pas consacré autant d’investissement dans l’ambiance, Skookum Arts y sont plongés sans hésitation pour offrir un vrai petit bijou. 


Conclusion

The Pedestrian est mon coup de cœur de 2021 jusqu’à présent, un jeu intelligent offrant réflexion, passion, calme et sérénité dans la même session de jeu, ce qui est rare de nos jours. Même s'il est trop court à mon avis et que j’en aurais pris plusieurs autres heures, il se doit d’être joué par vous et votre entourage, ne serait-ce que pour laisser vos problèmes de la vie courante de côté quelques minutes pour vous plonger dans ce monde parfait. Un petit jeu pratiquement parfait. 

Note finale

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.  

The Pedestrian Site officiel
Développé et édité par Skookum Arts
Plateformes : PS4, PS5 (ce test), PC, Mac, Linux
Prix : 26,99$

Me joindre sur Twitter via @JackGerms
Abonnez-vous aux différentes plateformes du Salon de Gaming de Monsieur Smith pour ne rien manquer des prochaines publications et découvrir au quotidien, l'actualité du jeu vidéo! 

Commentaires

  1. Intéressant comme concept, j’adore les jeux différents et celui-ci en est un!
    Selon le développeur une version Switch serait aussi en chantier, il est certain que je le garderai un œil dessus, ton test m’as donner encore plus le goût d’y jouer!
    Merci Jacques!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire