TEST - Hellpoint (PC, Xbox One, PS4)

Par Erik Gosselin, version PC
Hellpoint c'est quoi?
L'équipe de tinyBuild Games reconnu pour les jeux Hello Neighbor et Graveyard Keeper a choisi d'aller vers un terrain inconnu pour eux avec un nouveau genre de jeu. Un nouveau '' Souls-like '' très intéressant qui se place dans un monde futuriste dans une station spatiale qui se dit être à proximité des portes de l'Enfer. Rapidement on sent la touche artistique très sombre qui nous rappelle les jeux Darksouls, mais avec une touche spatiale à la sauce Dead Space ou encore le film Prometheus.


Histoire
Celle-ci est complexe et fidèle aux jeux de la série des Souls. Très peu d'information nous sont offertes. Jadis, un glorieux fleuron de l'Humanité, la station Irid Novo est à présent dévastée, envahie d'entités venues d'autres dimensions et soumises à la volonté de divinités cosmiques malveillantes. Vous êtes une création de l'énigmatique Auteur, façonnée et envoyée sur Irid Novo dans le but d'enquêter sur la série d'événements diaboliques à l'origine de cet étrange incident connu sous le nom de Fusion. C'est ici que votre épopée commence!
Jouabilité
Fidèle aux Souls-likes, ici on reprend les recettes qui ont fait le succès de ces jeux dans le passé, avec blocage, parade, attaques légères et lourdes, où il faut savoir gérer son endurance pour se préparer à tout ce qui suivra. Hellpoint ne fait pas exception à cela, donc le combat devrait être très similaire à celui de Dark Souls, bien qu'un peu plus basique dans l'exécution. La plupart des clones du genre présentent la santé, l'endurance et une autre forme d'énergie pour alimenter la version de la magie et des capacités de ce jeu. Dans Hellpoint, cette troisième statistique est simplement appelée Énergie et permet non seulement des sorts magiques et des coups de feu, mais également des capacités apprises pour chaque arme. Grâce à une utilisation constante, chaque arme gagne des niveaux de compétence qui se traduisent à la fois par des bonus passifs et une ou deux capacités d'armes supplémentaires qui utilisent l'énergie pour s'activer.
Pour la lame d'officier que j'ai porté pendant la majeure partie de mon jeu, j'ai appris la manœuvre de poussée, ainsi qu'un buff temporaire qui augmentait la longueur de ma lame ainsi que ses dégâts. Pour récupérer de l'énergie, le joueur doit attaquer l'ennemi et récupérer un peu d'énergie en fonction de la statistique de sangsue de son arme.
Hellpoint propose également un jeu en coopération, ce qui n'est pas trop unique pour un jeu Souls. Après tout, les invasions et la coopération ont été une partie majeure de Dark Souls pour plusieurs entrées maintenant. Cependant, Hellpoint va encore plus loin en permettant à l'intégralité de l'aventure sur Irid Novo, d'être jouée avec un joueur et non seulement à travers le pays, mais aussi dans le confort de votre propre canapé.


La coopération en écran partagé est une partie native de l'expérience Hellpoint et cela n'a pas fait trop souffrir les performances vidéo par rapport au jeu en solo, donc je recommande certainement de faire venir un autre joueur juste pour aider à répartir l'attention d'un boss.
Peut-être que le plus grand éléphant de la salle pour Hellpoint est dans sa performance. En termes simples, une grande partie des performances de pré-lancement n'est tout simplement pas excellente. Les embuscades de style horde, chargent les performances à des niveaux presque injouables si vous n'êtes pas suffisamment bien préparé en défense, prenez quelques secondes d'attaques sans atténuation. Le rythme du jeu peut être un autre problème avec la version console de Hellpoint, c'est quelque chose que j'ai constaté sur la version PlayStation 4 d'un bon ami où il y avait quelques chutes de framerate
Pour un RPG masochiste qui nécessite une esquive et un bon timing de parade pour survivre à certains combats de boss, la performance peut être un point sensible très évident. Les développeurs de Hellpoint ont quelques correctifs en préparation qui devraient résoudre ces problèmes, quelque temps après le lancement, mais l'état actuel laisse une première impression approximative que j'ai encore bravé jusqu'au boss final secret.
Conclusion
Hellpoint est un excellent jeu, mais qui ne plaira pas à tous. On sent que le jeu est ''moins gros'' qu'un véritable Souls, je le classe à coté d'un Lord Of The Fallen ou encore The Surge. Ces quelques petits problèmes techniques font qu'on ne peut pas le mettre sur le même pied d'égalité des grands noms comme Dark Souls, Demon's Souls et Sekiro.

Par contre le jeu reste vraiment intéressant pour les puristes de ce genre de jeu . Le défi est présent et la sensation d'accomplissement est vraiment très satisfaisante ! J'ai pris un très grand plaisir à en faire le test et ce jeu est pour moi la surprise de l'année 2020 . Un jeu que je n'attendais tout simplement pas du tout .

Ma note 8/10 . Si vous êtes comme moi et aimez les gros défis, ce jeu est pour vous ! Sur ce BON JEU!

---------------------------------------------------

Un petit mot de Steeve Tremblay, version Xbox One (et joueur beaucoup moins familier avec le genre souls-like).

Étant loin d'être un grand joueur de Dark Souls, Sekiro et autres titres du genre, j'étais quelque peu craintif et méfiant à l'idée d'embarquer à fond dans la sombre aventure proposée par Hellpoint. Rappelons que le développement du jeu est le résultat d'un travail de passion qui est passé par une campagne de financement participatif Kickstarter et ultimement qui a reçu le soutien de tinyBuild Games en tant qu'éditeur. Premier constat, la direction artistique rappelant le style H.R. Giger m'a immédiatement séduite. Univers malsain, architecture sombre et complexe, visage dérangeant et sans émotion d'un personnage humanoïde qui semble prendre naissance dans un étrange bassin d'eau sur une station spatiale infestée de créatures immondes et... agressives. Que s'est-il passé avant mon arrivée? Qui suis-je? Qui sont tous ces vilains? 
Rapidement, on constate la prise en main rapide et efficace de notre héros, chose que j'ai bien apprécié. Très vite aussi, on nous met aux commandes d'armes de base (genre d'étrange épée et bouclier rudimentaire), pour constater avec un certain étonnement qu'on frappe fort et moins fort avec les gâchettes de la manette Xbox au lieu des boutons. Ceux-ci servant ici entre autres, à faire des roulades (essentielles à notre survie) ou naviguer dans les menus, par exemple. D'ailleurs, le jeu semble souffrir un peu de quelques ralentissements ou latence lorsque vient le temps d'accéder au menu d'équipement de notre combattant spatial. Appuyer sur le bouton pause, navigation avec la croix directionnelle pour équiper le bon élément, appuyer sur A pour confirmer, le tout dans une certaine latence (ou chargement constant). De plus, on ne comprend pas vraiment (dû à la petitesse des icônes) si l'arme sélectionnée est équipée ou non. Peut-être un léger manque d'optimisation console (j'ai joué sur Xbox One standard), corrigeable facilement j'imagine, par une mise à jour. 
Pour faire court, même si le visuel ne m'apparaissait pas aussi beau sur ma Xbox One de base versus mon collègue sur son PC, je n'ai constaté aucun ''pop-up'' de texture, ou ralentissement durant les phases d'action. Quoi que à certains rares passages, j'ai constaté une légère latence, mais sans plus. Le jeu est tout de même très beau, propre et sans bavures côté jouabilité. L'immensité de la station est quelque-peu intimidante et labyrinthique, mais on s'y fait (merci à la petite carte translucide qui superpose l'écran). Ah oui, et recommencer très (parfois trop) loin après avoir trouvé la mort vis-à-vis la Bête Céleste (par exemple) est souvent frustrant et exige détermination, calme et persévérance. L'ambiance sonore est savoureuse et vient habiller merveilleusement bien la direction artistique du jeu et tout le mystère de notre aventure spatiale horrifique.
Un savoureux mélange de science-fiction et d'horreur qui saura plaire aux joueurs de Dark Souls et autres titres du genre, mais qui rebutera assurément certains autres comme moi, qui trouve la montagne du défi trop abrupte à grimper. Je ne le recommande donc pas à un néophyte du genre (comme moi), mais plutôt aux fans de souls-like à la recherche d'un tout nouvel univers se détachant de tout ce qu'on a vu jusqu'à maintenant dans le genre. Bravo Cradle Games et longue vie à Hellpoint (et très hâte d'essayer la version Switch qui paraîtra plus tard cette année).

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.
Hellpoint Site officiel
Développeur : Cradle Games
Éditeur : tinyBuild Games
Plateformes : PC Steam , PC Epic Games , PS4, Xbox One, (plus tard sur Switch)
Prix : 39,99$ (PC) 44,99$ (Xbox One)


Joindre Erik Gosselin sur Twitter @RPsych0 et joindre Steeve Tremblay @LeTusken
Suivez les différentes plateformes du Salon de Gaming de Monsieur Smith pour ne rien manquer des prochaines publications et découvrir au quotidien, l'actualité du jeu vidéo!

Commentaires