TEST - Neversong (Switch, Xbox One, PS4, PC)

Une belle surprise, déstabilisante

Par Steeve Tremblay
Ce jeu d'aventure psychologique 2D qu'on nommait auparavant Once Upon a Coma, vient de finalement faire le grand saut vers les consoles. Création de Thomas Brush, cette aventure nous plonge aux commandes du garçon Peet au coeur d'une étrange ville peuplée d'habitants bien mystérieux. Vous savez ce genre de jeu vidéo qu'une fois la grande finale atteinte, vous éteignez votre console en réfléchissant encore et encore à ce que vous venez de vivre? Hé bien, Neversong est ce genre de jeu. 
J'aime :
-Direction artistique (style visuel, animation des résidents)
-Ambiance mystérieuse et dérangeante
-Bande-originale de grande qualité
-Niveau de difficulté adéquat
-Boss très originaux
-Très bon jeu des actrices / acteurs qui prêtent leur voix aux personnages
-Entièrement sous-titré en français
-Scénario captivant, déstabilisant
-Effets sonores efficaces
J'aime moins :
-Trop court! On en veut plus!
-Léger flottement dans les contrôles
-Chargements un peu longs

Note finale

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

Neversong Site officiel
Développeurs : Atmos Games , Serenity Forge
Éditeur : Serenity Forge
Plateformes : Switch , Xbox One, PS4, Apple Arcade, PC
Prix : 18,89$


Suivez les différentes plateformes du Salon de Gaming de Monsieur Smith pour ne rien manquer des prochaines publications et découvrir au quotidien, l'actualité du jeu vidéo!

Commentaires

  1. Merci, je l’ai placer dans ma liste de souhaits du eShop,
    tu sais pour me rappeler que ce genre de jeu vaut vraiment la peine d’être jouer ,
    J’aime bien les jeux weird (bizarre ) mais vue sa courte durée comme tu dis à 10 ou 12 piastres ça serait plus acceptable, bon test cher ami!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est vraiment le genre de jeu 2D weird comme j'aime. Drette dans ma palette, comme le dis l'expression consacrée!

      Supprimer

Publier un commentaire