TEST - Fury Unleashed (Switch, Xbox One, PS4, PC)

Fury Unleashed : BD pour BaDass!

Par Monsieur Ben, version Nintendo Switch
Oh yeah! Un jeu vidéo aux allures d’une bande-dessinée, si si, vous avez bien lu ! Des cases et bordures blanches (sans les bulles ou presque), un personnage coloré appelé Fury tirant et courant dans trois univers distinct de magazines très bien illustrés, genre Jungle, ambiance Nazi et monde Aliens! Enrichies de rencontres aléatoires d’ennemis et de boss ma foi, vraiment cool! Le tout dessiné à la main, très joli et très tape à l’œil! Okay, c’est un vrai rogue-lite, attendez-vous à mourir fréquemment! Et recommencer sur des pages de chapitres toujours créés de façon procédurale, y a de quoi perdre son encre! Mais vous êtes Fury, un réel dur à cuire, un vrai badass!
Awesome Games Studio
Un autre studio indé (que j’adopte) de la ville Cracovie en Pologne, composée d’une équipe de 5 membres, dont en voici deux : Andrzej Pasiński design/animation et Bartosz Orliński gameplay/programmeur. Ils ont déjà publié plusieurs jeux sur Steam, Xbox One, PS4 et maintenant Switch (Yet Another Zombie Defense HD, I Zombie et Fury Unleashed). J’aime bien leur philosophie : ''Nous nous engageons à rester indépendants et à développer notre propre IP (propriété intellectuelle). Nous aimons créer des jeux autant que nous aimons les jouer''.

John Kowalski
Le créateur de bande-dessinée de la série Fury Unleashed fait face à son destin..... le blanc! La peur de la page blanche, vous savez, quand on ne sait plus quoi écrire. L’amnésie temporaire dont souffre John Kowalski, sert de prétexte à utiliser son courageux Fury, le badass de service, à explorer sa propre série, à trouver son chemin et faire face ultimement à son propre destin!
Fureur déchaînée !
La première chose qui frappe en jouant avec Fury Unleashed, c’est sa ressemblance avec la série de jeux de SNK, soit celle de Metal Slug (ces jeux de type run and gun). Reconnus pour leurs graphismes léchés, jouissifs, détaillés et pour le plaisir de dégommer tout se qui bouge! On sent bien où Fury Unleashed a trouvé ses origines!

Derrière ce Metal Slug-like
Deux modes de difficulté, soit Difficile et Facile, et un mode multijoueur coopératif à deux. Bon, on s’entend de préférence sur TV, par contre en solo la Switch en mains en mode portable, c’est nickel! Les rogue-lites ont la mauvaise réputation d’être des jeux à nous faire rager et pour cause, on meurt, on recommence, on meurt, on recommence et Fury Unleashed ajoute la couche de recréer ces pages de façon procédurales, donc la mémorisation des parcours ne vous sera d’aucune utilité, heureusement les chapitres (y en a 3 par livre) sont pas très long et comportent que 2 pages... (oui, les chapitres nous sont vraiment représentés à l'image d'une BD avec ses cases et tout). Chacun des magazines illustré, a ses propres ennemis aléatoires, idem pour certains marchants et coffres ... Il y a de mini défis à relever ou objectif qui vous permettent d’acquérir entre autres, armes et armures de façon permanente (oui, oui)! Vous voulez déverrouiller le livre suivant? Éliminez 3 superbes boss dont un dernier (plus gros) rien que ça!
Mourir pour revenir plus fort!
Oui bien des gens comme Steeve ont avec les rogue-lites, un sentiment amour/haine mais, Fury Unleashed offre plus qu’un simple rogue-lite! Montez de niveau du personnage, un système d’arbre de compétences et améliorations de capacités et même la possibilité de changer de look! Vous voyez, vous serez plus fort et dispo à chaque nouveau parcours! Y a bien d’autres choses à comprendre, genre à quoi sert l’encre dans le jeu! Mais bon... à vous de découvrir!
Okay, une dernière chose!
Il existe un système de combo appelé "chaîne de fureur'' qui semble-t-il, nous permettrait de terminer le jeu en un seul combo épique! Bref, soit je suis pourri ou j’ai rien compris! Ou soit j’ai pas trouvé comment faire... Mais par contre, j’ai découvert que tirer avec le joystick droit comme avec un ''twin-stick shooter'', offre une meilleure visée que peser sur un bouton (ZR). Je vous invite à essayer la démo de Fury Unleashed sur la boutique eShop, puisque l’adage qui dit (l’essayer c’est l’adopter) risque de devenir vite votre cas!
J'aime : 
-Très jolie en portable et TV
-L’effet bande-dessinée 
-L’arbre de compétences, changer l’aspect de Fury (masculin, féminin, squelette, etc.)
-Armes et armures se voient sur nos héros
-Le bestiaire en général et les boss
-En français intégral
-Le son des armes et la musique mais...
J'aime moins : 
-...un peu trop en retrait 
-Les écritures trop petites sur écran Switch!
-Pas de mode normal
-Mode Difficile mal ajusté? (où c’est juste moi qui est pas bon !)
-Pas de vibrations !!! (De kossé? Un jeu de tir sans vibrations?!)

La note de Monsieur Ben : 9/10

L'avis de Steeve, version Xbox One, en rafale : 
J'adore sa direction artistique, ses couleurs, les animations des boss et le rendu visuel général. Les musiques sont correctes, sans plus. Tel que soulevé par mon collaborateur Monsieur Ben, j'ai une sincère relation amour-haine avec les jeux de type rogue-like et rogue-lite. Fort heureusement, Fury Unleashed fait parti de la deuxième catégorie, permettant ainsi au joueur de préserver à chaque tentative, ses améliorations durement gagnées. Celles-ci feront parti de notre personnage en permanence lors de nos prochaines parties, dans l'optique d'aider notre héros coloré (et moi-même parfois à bout de patience) à compléter l'aventure. Améliorer mon personnage de façon permanente à l'attribution de points de compétence, me va à ravir. Ainsi, je n'ai pas totalement ce triste sentiment de reprendre tout depuis le début. Oui, je relance à chaque fois de la case 1, toute la BD Fury Unleashed, mais je vais à chaque tentative, un peu plus loin. Bon, mon élan est trop souvent freiné par la ''création'' des ennemis générés par le jeu (habituellement Fury Unleashed ne m'aime pas à partir de la 3e page de la BD), poussant au minimum ma jauge de vie par leur férocité et leur présence en grand nombre dans un espace restreint, tout juste avant l'assaut du gros boss de la 4e page... Et si je réussi à le battre ce boss, j'attaque la deuxième bande-dessinée avec la vie déjà très basse. Résultat? Mort après 2 minutes dans la 2e BD (la base nazi) et retour à la case départ de la BD 1, au tout début du jeu pour une nouvelle tentative! Aaaargh! Ma patience... ma patience... ma chère patience, si petite et si fragile...
Le jeu est vraiment difficile, quel que soit le niveau de difficulté, même en coop. Et avant d'avoir pu modifier l'apparence de nos héros, il arrive dans le feu de l'action que nous avons de la difficulté à faire la différence entre nos deux bonhommes à l'écran. ''Oh, c'est toi! Je croyais que c'était mon bonhomme!'' cette situation est arrivée à plusieurs reprises. Mais avec la pratique et la ''customisation'' de son héros (tête, corps, couleur, modèle) ça va beaucoup mieux. Alors pensez dès le départ à modifier votre Fury!
Concernant la vibration, elle est également absente de la version Xbox One, ce qui s'avère effectivement, un étrange choix du développeur. J'ai bien aimé la possibilité de se téléporter vers une case parcouru précédemment, puisque je me suis retrouvé à quelques occasions dans des culs-de-sac. J'apprécie également l'absence de ''respawn'' d'ennemis. Lorsqu'une case est ''nettoyée'' de ses vilains, elle reste vide. Les armes à feu sont efficaces, fun à utiliser (sauf les trucs qui ne tirent qu'une balle à la fois, ou les trucs lents à retardement, vraiment pas pratique... sauf le Lance-scies que j'aime d'amour). Et les armes de mêlées sont super utiles et jouissives à manier!

La note de Steeve : 8/10

---------------------------------------------------------------------------

Donc, notre note finale : 


*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient
aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith. 

Fury Unleashed Site officiel
Développé et édité par Awesome Games Studio
Plateformes : Switch, Xbox One, PS4, PC
Prix : 24,99$ Switch , 25,99$ Xbox One



Suivez les différentes plateformes du Salon de Gaming de Monsieur Smith pour l'actualité quotidienne du jeu vidéo : Facebook , Twitter , Twitch , Le Podcast , YouTube
Joindre Monsieur Ben sur Twitter @monsieur_ben
Joindre Steeve sur Twitter @LeTusken
Courriel monsieursmithgaming@gmail.com

Commentaires

  1. Bon compléments mon ami! comme je ne peux pas tester les jeux Coop, c’est certain que des choses peuvent m’échapper donc tes avis en multi sont très pertinentes.
    (C’est toi l’expert en cette matière 😉)
    Et non pas que je veux me vanter, je l’avais pas précisé dans mon test, j’ai déjà terminer le jeu une couple de fois , (en mode facile) mais bon je dis ça même 😂 😆!
    Vrai que mon perso est rendu niveau 56 mais bon...
    Excellent avis en rafale cher collègue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'était fort agréable de réaliser ce test en commun. Et oui, je constate que ton niveau d'habileté avec ce type de jeu semble plus grand de ton côté! 😅J'en ai vraiment bavé, mais fort heureusement, Fury Unleashed est plein de grandes et belles qualités! Assurément que je vais continuer d'y jouer en coop avec fiston!

      Supprimer
  2. Salut c'est pour dire que la démo c'est deux pages et limite le niveau a 20.
    Très bon jeux .
    Moi j'ai surtout remarqué que c'était presque plus facile de tout dégomme avec l'arme corps à corps ce qui permet de faire rapidement des chaînes massacre.

    M.F. inc.

    RépondreSupprimer
  3. Merci , M.F. Inc, vrai que les armes rapprochées sont aussi efficaces!
    (Ouais, sûrement très utile pour garder ce fameux combo de rage de fureur!)
    Merci pour ce rajout d’infos de la démo!
    Très apprécié 👍

    RépondreSupprimer
  4. Super review les gars ça me donne le gout de l'acheter encore plus, et aussi j'ai bien aimé que vous fait équipe lâché pas!!!

    RépondreSupprimer
  5. Merci François! Très gentil!
    Oui, c’était cool de partager nos avis du même jeu sur 2 plateformes!
    Sûrement pas la dernière, 🤔 du moins je pense! 😆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assurément que ça arrivera encore. 😉 Et oui, merci François pour ton commentaire. 🙂👍

      Supprimer

Publier un commentaire