Test / Avis Just Dance 2020 sur Switch

Plaisir en famille assuré!

Par Eric Larouche aka Monsieur LBF
Just Dance 2020, le dixième opus, de la franchise à succès d’Ubisoft a été lancé au début du mois de novembre. Comme je n’ai aucun talent en danse et que je ne connais pas les « hits » du moment, ce n’est pas moi qui ai testé pour vous cette version 2020 du jeu. Ce sont plutôt mes enfants : Lydia (10 ans) et Derek (9 ans) qui vous partagerons leurs impressions (à la fin du texte). De mon côté, je vous ferai part à travers mes explications du jeu de mon point de vue de papa et de spectateur (et aussi parfois d’arbitre!) durant ce week-end Just Dance 2020 à la maison. Question d’être transparent, avant de débuter, je tiens à souligner que moi et mes enfants n’avons pas joué à la version 2019 du jeu.
                       
Le week-end Just Dance débute en force !
Histoire de rendre la soirée encore plus mémorable pour les enfants (tout en ayant des calories à brûler!), nous avons débuté par un souper McDo en attendant la fin du téléchargement.  Une trentaine de minutes plus tard, soit environ 7 Go, nous étions fins prêts pour l’événement Just Dance 2020! 
D’entrée de jeu, il est demandé si l’on souhaite y jouer avec les Joy-Con de la Switch ou avec un appareil mobile. C’est intéressant d’avoir le choix et cela permet d’augmenter le nombre de danseurs (vs le nombre de Joy-Con). Mes enfants, quant à eux, ont joué avec les Joy-Con. Petit conseil ici :  je vous recommande de les fixer avec la petite attache comme illustré à l’écran. Je ne l’ai pas fait, et je vous confirme que j’ai entendu mes précieux Joy-Con tomber sur le sol à plusieurs durant la fin de semaine!
Lorsque l’on démarre le jeu, la navigation est très intuitive et c’est sans problèmes que les enfants ont pu démarrer une première chanson sans aide. Le jeu de base propose 40 chansons dont: « Bad guy » de Billie Eilish, « Kill This Love » de BLACKPINK, « Old Town Road (Remix)» de Lil Nas X avec Billy Ray Cyrus et «7 rings » d’Ariana Grande. Dès la première chanson, le fun était dans la pièce! Les enfants, qui avaient déjà joué à des versions antérieures chez des amis, n’ont pas eu de difficultés à s’approprier la version 2020. Très rapidement, ils se sont mis à imiter les gestes des « coachs » à l’écran, enchaînant à leur grande joie les « Super » ou les « Perfect »!
J’examinais les gestes des enfants et le système semblait bien détecter les mouvements de la Joy-Con, avec peut-être un brin de générosité dans l’octroi des notes parfaites parfois. Pour avoir essayé moi-même quelques danses, je confirme que la plupart du temps la détection se fait bien. La Joy-Con doit être tenue dans la main droite et les enfants déploraient quelque peu que seuls les mouvements du bras droit soit évalués. Ceci-dit, ils ont, la grande majorité du temps, été intenses et énergiques, imitant l’ensemble des mouvements des danseurs.
Le jeu peut se jouer à plusieurs joueurs. Lorsque c’est une chanson avec un seul danseur, les deux joueurs tentent de reproduire les mêmes mouvements alors que pour les chorégraphies avec plus d’un danseur, les joueurs peuvent choisir lequel des coachs ils souhaitent imiter. Il est possible de jouer en mode compétitif, où les joueurs se disputent une couronne octroyée à celui qui a le plus haut score. Les enfants aimaient bien ce mode jusqu’à ce qu’un conflit éclate…
                       
Dans le bas à gauche de l’écran, les paroles des chansons sont affichées. Notez que la plupart des chansons du jeu sont anglais. Dans le bas à droite de l’écran défilent de petit « schémas » de mouvements qui seront à faire dans les prochaines secondes. Mon fils me disait qu’il regardait toujours cette section alors que ma fille n’en avait que faire et imitait directement le danseur ou la danseuse à l’écran au moment présent.
Personnellement, comme spectateur, je ne comprenais pas toujours bien ce que signifiait la représentation visuelle (petits schémas) et il me requerrait trop de temps pour les analyser. Bref, comme ma fille, j’avais plus eu tendance à les ignorer. Au terme de chaque danse, de la monnaie virtuelle est amassée. La devise est utilisée pour jouer à une sorte de machine à cadeaux. Ceux-ci peuvent être de nouveaux avatars, des stickers dans des albums souvenir, de nouveaux surnoms, etc. Les enfants adoraient cette activité secondaire et avaient bien du plaisir à modifier régulièrement leur profil afin d’essayer leurs nouvelles acquisitions.
Petite observation : j’ai remarqué que, clairement, le jeu semble s’adresser plus aux filles qu’aux garçons. On n’a qu’à regarder les surnoms : « Apprentie danseuse », « Danseuse étoile ». Disons que mon fiston ne se retrouvait pas dans ces choix et était un peu offusqué au début.
Plusieurs modes de jeu
La version Just Dance 2020 propose un mode « all star » qui permet d’essayer gratuitement des chansons de chacune des éditions du jeu. C’est un mode « histoire » avec de petites séquences animées dans laquelle la mascotte de panda de Just Dance revisite des chansons des dix années du jeu (voyageant dans un bus magique volant!). Les enfants ont bien aimé ce mode de jeu original qui sollicitait l’imagination et créait de la surprise.  
Si vous avez accès à l’abonnement Nintendo en ligne, vous aurez également accès au mode « World Dance Floor ».  Cela permet de voter parmi deux chansons et de compétitionner avec d’autres danseurs en ligne pour avoir le meilleur score (i.e. le plus de mouvements réussis). Durant la chanson, le classement est actualisé en temps réel. Pour l’avoir moi-même essayé j’avoue que c’est motivant de se dépasser pour gravir les échelons.
                       
Ce mode était apprécié des enfants, mais vu qu’un seul joueur est connecté et en compétition avec les autres joueurs en ligne, cela a créé de la frustration.  Constat de parent : c’est un mode intéressant pour le solo, mais pas pour deux enfants qui veulent jouer simultanément!
Il y a aussi un mode enfant avec neuf chansons qui s’adressent à une clientèle plus jeune. On y retrouve des chansons comme « Baby Shark » ou « Freeze Please », accessibles, et toutes accompagnées d’un visuel accrocheur. Les miens ont bien voulu en essayer quelques-unes mais c’était flagrant qu’à leur âge, ils avaient moins d’intérêt avec celles-là.
Le visuel est tout simplement, « Wow »!
N’ayant pas été en contact avec des versions récentes du jeu, j’ai pour ma part été fort impressionné par le visuel. J’ai été saisi par le réalisme des coachs et la fluidité de leurs mouvements. Le décor associé à chaque chanson, toujours original et surprenant, semblait avoir été imaginé et travaillé avec grand soins. Cela m’a amené à rechercher sur le processus créatif du jeu. J’ai été agréablement surpris de constater qu’Ubisoft avait rendu disponible des vidéo « creative spotlight » très intéressantes. Ces courts extraits vidéo sont venus ajouter une autre dimension au regard que je portais sur le décor lors des prestations de mes petits danseurs. Dans celui de « Bangarang » il nous est dévoilé que le danseur était vêtu d’un costume équipé de tout plein de senseurs servant à recueillir les données de ses mouvements, et que cela a permis de modifier dynamiquement le visuel à l’écran en fonction du rythme et de l’intensité de ses mouvements.
                       
Dans celui de « God Is A Woman », l’équipe technique nous partage comment ils sont arrivés à créer des effets visuels cosmiques, en ajoutant de la peinture dans un aquarium! Dans celui de « Soy Yo », Ubisoft nous font connaître l’équipe externe qui a travaillé plusieurs mois à modéliser un décor urbain fantaisiste et ainsi faire prendre vie aux personnages animés qui accompagnent la jeune fille qui danse à l’écran.
Le service Just Dance Unlimited : des coûts supplémentaires
Les enfants se sont vites rendus compte, avec une certaine déception, qu’il y avait beaucoup plus de chansons marquées « Just Dance Unlimited » comparativement aux chansons incluses avec le jeu. L’abonnement à ce service « Unlimited » donne accès à l’ensemble du catalogue Just Dance, soit plus de 500 chansons, issue de toutes les éditions antérieures du jeu ainsi que d’autres exclusives. Le coût de l’abonnement varie sur la durée allant d’un 3,99$ CA pour 24h jusqu’à 32,99$ pour un an. Veuillez noter qu’un 30 jours d’accès au service est offert gratuitement avec l’achat du jeu. Nous l’avons débloqué le dimanche et les enfants ont pris plaisir à essayer les chansons qui leur était inaccessibles les jours précédents.  
Conclusion
Just Dance 2020 est un excellent jeu pour quiconque recherche un jeu de danse pour ses enfants. Le jeu est soigné et il est évident à mes yeux que le jeu est rodé et conçu par une équipe d’expérience. Puisque que je n’avais pas croisé un titre de la série depuis un bon moment, j’ai été fort impressionné par le réalisme des danseurs et le visuel extrêmement travaillé. 
Vendu au prix de 49,99$ CA, je crois que c’est un bon achat si vos enfants apprécient danser, et tout particulièrement si vous n’avez de version récente du jeu. Pour ma part, même s’ils y ont joué beaucoup plus que la normale ce week-end, j’ai observé que la magie du début s’était estompée quelque peu rendu au dimanche. Si vos enfants sont du genre à passer rapidement d’une activité à l’autre, c’est quelque chose à considérer je crois.
Dernier point, il est évident que l’abonnement digital au service « Just Dance Unlimited » ajoute beaucoup de contenu. Toutefois, à moins d’être certain que le jeu servira régulièrement, personnellement, je serais prudent comme parent. J’aurais plutôt tendance à utiliser les options d’abonnements court-terme (ex : 24h pour une fête d’amis, ou 1 mois pour la période des fêtes).
L’avis de Derek
Ce que j’ai aimé :
-Les décors sont très beaux!
-Le mode histoire était « cool » 
-Faire du sport tout en jouant au jeu vidéo
-Il y a beaucoup d’avatars et ils sont assez « class »
-Les images des mouvements à venir qui arrivent de la droite de l’écran qui me permettait de savoir quoi faire à l’avance
Ce que j’ai moins aimé :
-J’aurais aimé avoir un « équipement » aux deux bras et deux jambes, un peu comme « Ring Fit Adventure », car là il est possible de « tricher » sans faire tous les mouvements (mais moi je n’ai pas triché!)
-J’aurais aimé qu’il y ait plus de chansons gratuites que les 40 disponibles, car après un moment on vient à les connaître et les résultat « perfects » sont plus faciles à obtenir
-Perdre souvent au score contre ma grande sœur

L’avis de Lydia
Ce que j’ai aimé :
-Les mouvements des danseurs sont bien représentés et réalistes
-Pouvoir danser sur des chansons de plein de styles différents
-Pouvoir ajouter les chansons dans une « playlist »
-La possibilité de gagner de nouveaux avatars à chaque danse 
-Le mode « World Dance Floor » pour pouvoir me comparer et me pousser à m’améliorer
-La possibilité de configurer le jeu en mode coopératif ou compétitif
-Que les chansons soient classées par niveau de difficulté
-Que les chansons avaient des modes alternatifs (plus difficiles)
-Danser sur mes chansons préférées : Policeman, Soy Yo, Skibidi, 7 Rings, Kill this love
Ce que j’ai moins aimé :
-Les mots sont beaucoup orientés « fille »; c’est un peu sexiste pour les garçons qui veulent y jouer!
-Qu’il faut payer pour avoir les 500 chansons après que le mois gratuit du « trial » soit terminé
-Qu’une seule personne puisse contrôler dans l’interface utilisateur (l’autre décide de tout!)

Note finale

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.


Just Dance 2020 Site officiel
Développeur : Ubisoft Paris
Éditeur : Ubisoft
Plateformes : Google Stadia, Xbox One, PS4, Wii, Switch (ce test)
Prix : 49,99$

Twitter , Facebook , YouTube du Salon de Gaming de Monsieur Smith
Les articles précédents de Monsieur LBF
Notre section des tests Par ici!

Commentaires

  1. Bonne idée, Papa LBF d’avoir penser à tes enfants,
    personnellement c’est pas mon genre de jeu ,
    mais expérimenté de cette façon, notre égo à nous, (les vieux 😉) est moins écorché...

    Donc félicitations, Derek et à Lydia pour votre première participation...
    au Salon de Gaming de Monsieur Smith...
    vos points fort et faible du jeu dit avec autant d’honnêtetés (hein Derek! 😉)
    me donne envie de considérer un achat pour les soirées en famille....(plus approprié 😉)

    Bon test Monsieur LBF!

    (comme ça on peu tricher avec le Ring Fit 🤔)


    RépondreSupprimer

Publier un commentaire