Test / Avis : OUTBUDDIES sur PC

Plus qu'une simple surprise, un chef d'oeuvre

Par François Lalonde aka Monsieur X
Metroid et Castlevania, deux jeux qui on bercé mon enfance et surtout influencé l’industrie du jeu vidéo en créant un style unique et particulier qu’on surnomme en l’honneur de ces deux opus : Metroidvania. J’ai eu la chance de tester pour vous le superbe jeu OUTBUDDIES, jeu développé par Julian Laufer et édité par Headup Games, un éditeur de jeux indépendant. Le développement de Outbuddies a commencé comme un projet de passion au début de l'année 2013, et a même eu droit à une compagne de socio-financement sur la plateforme Kickstarter.
Ce jeu de style plateforme Metroidvania a complètement réussi à me séduire, tellement qu’à chaque fois que j’ai joué, le temps s’arrêtait et j’étais propulsé dans un autre monde. Bon, ne tardons plus et voici ce que j’ai pensé de Outbuddies.
                       
Une aventure commence
Entrez dans Bahlam, une forteresse engloutie des anciens dieux, située au cœur de l'océan atlantique sud. Après un naufrage, l'archéologue maritime et aventurier Nikolay Bernstein reprend connaissance à 36 000 pieds sous l'eau. Il est blessé et connecté à contrecœur à un droïde nommé Buddy, lequel vous accompagnera tout au cours de votre aventure. Cherchant des réponses à propos de son déplacement, notre principal protagoniste creuse profondément dans la fosse perdue, réalisant peu à peu une présence inquiétante creusant dans ces cavernes ombragées.
Lors de votre voyage de retour, vous partagez votre destin avec une tribu amie de créatures minières nommée Wozan, craignant les Old Gods et s'efforçant de remonter à la surface depuis que leurs ancêtres ont été réduits en esclavage (il y a 5000 ans). Certains d'entres eux ont pu fuir et ont fondé des colonies secrètes au fond des ruines englouties, d'autres sont encore exploités par les créatures hostiles qui ont envahi la ville depuis la disparition subite des Anciens dieux.
Fonctionnement
Pendant votre quête vous serez mené à toutes sortes de situations des plus périlleuses et souvent complexes. Au début vous commencez sans armes et équipement, seulement votre scaphandre de plongée. Dans le menu vous avez une carte des souterrains, mais seulement une section est visible, vous allez découvrir le reste de la carte en parcourant les nombreux chemins. L’aventure commence avec une brève recherche de votre première arme qui est un genre fusil à impulsion. Aussitôt ce dernier trouvé, vous serez en mesure de vous défendre contre toutes sortes de créatures hostiles. Tout au long de votre progression vous allez trouver de nouvelles armes et améliorations, comme des mines, des missiles, des réserves d’énergie supplémentaire et beaucoup plus. Comme le jeu est digne d’un metroidvania, vous serez porté souvent à revenir sur vos pas, car vous avez souvent des passages que vous ne pouvez pas utiliser, car ils sont bloqués. La solution : trouver l’équipement adéquat pour vous frayer un chemin à travers les nombreux tunnels et courts d’eau. Vous serez aussi amené à passer par des rivières souterraines avec plusieurs créatures des plus étranges et surtout dangereuses.
Votre droïde Buddy, un genre de créature qui ressemble à un petit drone, vous sera très utile pour résoudre plusieurs problèmes comme par exemple, déplacer des gros blocs de pierre pour pouvoir escalader des parois plus hautes, s'en servir comme éclaireur (car il peut se déplacer pas mal n’importe où), très utile aussi pour anticiper son chemin et finalement utiliser ses mises à jour pour faire apparaître une plateforme sur des créatures volantes, vous permettant de passer au travers ou de monter à des endroits impossibles.
Une mélodie inoubliable
Parlons un peu de la trame sonore de Outbuddies, un son unique avec de la musique très relaxante, mais en même temps très angoissante, qui m’a procuré une sensation très particulière. Une qualité de son extraordinaire, on voit qu’il y a eu beaucoup de travail d’accompli pour donner ce résultat. D'ailleurs, la musique de style électronique synthétiseur a été composée par Robin Ogden un artiste du Royaume-Uni. J’ai tellement aimé la musique de Outbuddies que je suis allé écouter la trame au complet. Vous pouvez écouter la trame sonore sur le site Bandcamp, voici le lien: ogresound .
Aspect et contrôles
J’ai adoré la direction artistique de ce titre avec ces graphismes très pixelisés, qui m’ont rappelé certains vieux jeux sur MS-DOS. Pas beaucoup de couleurs, des arrières-plan noir et simple, mais c’est ce qui ma plu le plus de ce jeu, simple, mais très efficace. Les déplacements du personnage se contrôlent bien, mais celui du petit drone Buddy un peu moins. Pour soulever les grosses pierres pas toujours évident avec les contrôles qui donnent l’impression d’être inversés. Au niveau du menu, c’est quand même simple d’utilisation : menu des armes, équipement et carte se trouvent avec les flèches très intuitivement.
Toute bonne chose a une fin…
Pour conclure, je dirais que mon expérience avec Outduddies m’a beaucoup étonné, ça faisait un bon bout de temps que je n’avais pas été accroché à un jeu à ce point. Son histoire, les personnages, les paysages m’ont beaucoup plus, cela m'a fait penser à un bon roman de science-fiction un peu à la Jules Verne.
J'aime :
-Histoire originale
-Musique incroyablement envoûtante
-Graphismes super sympa
-Bel hommage à Castlevania mais surtout Metroid
J'aime moins :
-Contrôle du petit drone Buddy un peu difficile

Note finale

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

Outbuddies Site officiel
Développeur : Julian Laufer
Éditeur : Headup Games
Plateformes : PC Steam , GOG, Humble Bundle
Prix : 20,49$
*Lancé en début 2020 sur Xbox One, PS4 et Switch


Twitter , Facebook , YouTube , Twitch du Salon de Gaming de Monsieur Smith
Les articles précédents de Monsieur X

Commentaires

  1. Tellement l'air hot comme jeu! Assurément un achat pour moi lorsqu'il sortira sur consoles!

    RépondreSupprimer
  2. Il vaut tellement la Paine belle découverte et même je dirais que c'est mon jeux de l'année.

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant concept à la mouture Metroidvania,
    Aussi me rappel énormément Axiom Verge dans sa forme graphique,
    Tu devrais l’essayer!
    D’ailleurs Steeve l’avait tester (chez Game Focus), bien aimer et bien noté 9/10...

    Oui, Outbuddies, sera un achat sur Switch pour moi 😉 évidemment!
    Bon test Monsieur X

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire