TEST : Lightbearer le DLC du jeu We Happy Few

Disponible depuis l'été 2018, le jeu d'aventure en vue à la première personne We Happy Few, a su charmer un lot de joueur à travers le monde par son concept déjanté : consommer une pilule de JOY pour voir sa réalité complètement transformée. Les rues de cette Angleterre des années 60 sont lugubres et délabrées? Prenez une pilule de JOY est les rues vous sembleront couleur arc-en-ciel et ses habitants respirer la joie et l’allégresse!  
Depuis cette aventure originale, nous avons eu droit à une première extension ‘’They Came From Below’’, puis une deuxième depuis quelques semaines avec Lightbearer. Ai-je apprécié cette nouvelle aventure dans l'univers de We Happy Few? Voici mon avis!
                       
J'aime :
-Le style visuel
-Son humour particulièrement déjanté
-L'ambiance sonore
-L'originalité des attaques de Lightbearer
-Le jeu de l'acteur Jay Simon prêtant sa voix à Nick Lightbearer
-Univers complètement déjanté
-Environnement toujours aussi riche en détails de tous genres
J'aime moins :
-Un peu cher
-Intelligence artificielle pas super impressionnante
-Un peu court (on en veut plus!!!)
-Plutôt linéaire
Note finale

*La copie du jeu utilisée pour cette critique provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des tests du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

We Happy Few - Lightbearer DLC Site officiel
Développeur : Complusion Games
Éditeur : Gearbox Publishing
Plateformes : PC, PS4, Xbox One (ce test)
Prix : 10,99$

Twitter , Facebook , YouTube , Twitch du Salon de Gaming de Monsieur Smith
Me joindre sur Twitter @LeTusken / Courriel monsieursmithgaming@gmail.com
Récente diffusion Twitch du jeu par Monsieur Smith
We Happy Few était des sujets du 15e épisode du podcast

Commentaires


  1. Oh, Tu fais parti des quelques heureux qui ont joué à We Happy Few!
    Ça se voit et s’entend!
    Toujours aussi expressif et passionné 👌

    Une rumeur d’un portage Switch ?
    En avril dernier Compulsion Games répondais justement à ce sujet
    « Never Say Never » (ne jamais dire jamais) pour une potentiel sortie...

    Ce serait effectivement très intéressant,
    Le titre a reçu d’ailleurs plusieurs corrections assez importantes...
    Et ajouts de nouveau modes..
    Donc à suivre...

    Merci cher porteur de lumière déjanté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha! Oui, merci! En effet qu'un portage serait fort apprécié et donnerait une seconde vie à cette aventure déjantée! 🙂

      Supprimer

Publier un commentaire