TEST - Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef sur Nintendo Switch

Un bon run and gun à jouer en coop

Par Steeve Tremblay
Les jeux vidéo basés sur la franchise Warhammer 40,000 sont fort nombreux et sous bien des genres :  jeux de stratégie au tour par tour, vue à la troisième personne, en vue subjective, en jeu d'action pur jus, bref, ils sont nombreux. Cette fois-ci, avec le jeu Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef, on est devant un jeu de tir sur plateformes 2D, dans un visuel dessiné à la main pour un gameplay explosif et sanguinolant. Ai-je apprécié mon expérience même si je ne suis pas le plus grand fan en ville de Warhammer 40,000? Voici mon avis!


Histoire

Vous êtes sur la planète Luteus Alpha, planète qui produit du matériel de guerre pour le secteur d'Armageddon. Le grand Warboss Ogruk Gutrekka est venu sur Luteus Alpha et s'est emparé de votre squig de cheveux le plus précieux de tous! Précisons que dans la franchise Warhammer 40,000, les Orks ne peuvent avoir de poils que par l'intermédiaire des squigs de cheveux (ou par mutation). Bref, c'est la base de l'histoire (plutôt mince), que cette quête de vengeance. 


Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef est bel et bien un jeu de plateforme 2D, un « run & gun » où on marche au lieu de courir. Jouable jusqu'à 4 joueurs localement et en ligne, on débute sa partie en faisant la sélection de son clan (Deathskullz, Evil Sunz, ou Bad Moon) puis de sa classe : Frimeur, Bizarboy, Boy Alpagueur ou Chokboy. Vous l'aurez constaté par le nom de ces classes, le jeu est en français (menus et sous-titres). Le jeu renferme quelques jolies cinématiques en anglais ''parlé''. 


La prise en main est « correcte » sans être exceptionnelle. Malheureusement, le flottement de notre personnage nuit à la précision de nos déplacements, de même que l'imprécision générale de nos actions (tir, activer une manivelle, une porte, récupérer un truc au sol). Dommage. Par contre, j'aime bien l'usage de notre attaque spéciale qui se déclenche en appuyant simultanément sur L3 et R3. Notre Orc tombe en mode rage et fait feu de sa meilleure arme pendant quelques secondes, un must pour dégager le passage. 

Notre personnage a le choix d'une vingtaine d'armes bien différentes l'une de l'autre. Puisque le jeu nous oppose généralement à des hordes d'ennemis qui foncent sur nous sans cesse (ou presque) je préfère utiliser des armes au tir rapide (genre mitrailleuse). On manque rarement de munitions et il faut penser recharger son arme avec le bouton X. Les armes sont bien différentes l'une de l'autre, ce qui fait bien plaisir et augmente les possibilités d'en trouver au moins une ou deux à son goût. 


Parlons boutons

Il m'apparaît important de changer la configuration des touches. De base, le saut positionné au bouton ZL est une drôle de décision du développeur. J'ai donc remplacé le bouton ZL pour B (pour le saut) et mis ZL courir. J'ai joué toute ma partie ainsi, mais cette étrange décision de mettre le bouton « saut » à ZL s'explique puisque le stick droit sert à contrôler la direction où on pointe notre arme. Donc si on a le pouce sur le stick droit pour viser, impossible de sauter avec B en ayant déjà le pouce droit sur le stick. Vous comprenez? C'est pourquoi ils ont mis de base, le bouton « saut » à ZL. Mais bon, puisque le jeu n'est pas si rapide que ça, ça fonctionne super bien avec le bouton B pour le saut.


On peut acheter de nouvelles armes avec l'argent amassé au travers des niveaux, aux diverses boutiques Meks du jeu. Celles-ci sont situées aux nombreux points de sauvegarde du jeu (c'est d'ailleurs à ces points de sauvegarde que vous allez réapparaître après votre mort). Heureusement ceux-ci sont nombreux et généralement bien placés. 

Image et son

Le rendu visuel ''fait main'' est très réussi. J'aime beaucoup cet aspect très coloré et stylisé. Les explosions sont bien jolis, les têtes coupées et les membres sectionnés sont nombreux, mais les animations sont un peu simplistes. Mais bon, dans le tas de créatures et d'ennemis à éliminer, le léger manque d'animations des vilains se constate à peine. Par contre, il y a aussi de beaux moments visuels tel que les combats de boss, les tourelles qu'on peut détacher du sol comme dans Gears of War qui donnent de beaux moments. 

Soulignons le premier chargement du jeu qui est particulièrement long (3-4 minutes), mais les chargements suivants sont beaucoup plus respectables (15 secondes). On constate également que le jeu (du moins sur Nintendo Switch) souffre de baisses de framerate, de ralentissements occasionnels. J'imagine qu'on doit tourner ici à 15fps, ou un truc du genre. Musicalement, le jeu nous propose des trames très « rock » qui brasses et on aime ça. La bande-originale de Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef est une vraie réussite. 


On peut faire des affrontements en mode versus à travers sept arènes, mais... il n'y a tout simplement personne en ligne. L'histoire est fun à jouer en solo, même si on se fiche pas mal du scénario. Par contre à deux joueurs en coop c'est vraiment cool. J'ose à peine imaginer en coop à 4, ça doit être vraiment fun! 

Conclusion

Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef est un bon jeu d'action, surtout à plusieurs en coop. Vous êtes fan de l'univers Warhammer 40K ou simplement à la recherche d'un bon run'n gun 2D, Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef vaut réellement le détour. 

J'aime
  • Tout l'enrobage visuel et sa direction artistique
  • La bande-originale rock / métal
  • Un must en coop
  • Bon level design avec tous ces chemins alternatifs, cette verticalité, ces portes et trappes
  • La possibilité de repositionner les touches à son goût
  • Tout en français
  • Jolies cinématiques
  • Méga boss
  • Fun même pour les néophytes de la franchise
  • Beaux effets visuels (explosions, sang, feu, tirs des armes)
J'aime moins
  • Quelques ralentissements et perte de fluidité sur Nintendo Switch
  • Sauter avec ZL c'est tout sauf naturel
  • Difficulté inégale
  • Contrôles manquent de précisions
  • Flottement du personnage
  • Les 2e joueur en coop local ne peut quitter en pleine partie (il faut retourner au menu principal)
  • Scénario?
  • Personne pour jouer en ligne (les serveurs souvent déserts)

Note finale

*La copie du jeu utilisée pour la réalisation de ce test, provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des critiques du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

Warhammer 40,000: Shootas, Blood & Teef Site officiel
Développé et édité par Rogueside
Édité aussi par ININ Games et Games Workshop
Plateformes : Nintendo Switch (ce test), PS4, PS5, Xbox , PC
Prix : 22,79$ (édition numérique)

Le jeu sera aussi offert en édition collector via Strictly Limited Games et Games Rocket en
 fin d'année 2022.

Vous y retrouverez : 

Coffret Édition Collector
Manuel de jeu coloré
Diorama en acrylique avec 4 Ork Boyz
Bande originale sur 2 CD
Porte-clés en métal Shoota
4 supports en carton Ork Boyz
Ensemble d'autocollants de personnage
Affiche recto-verso, A2
Crâne Tissu Patch

L'édition limitée en boîte est déjà disponible sur Nintendo Switch. Ces mêmes éditions limitées arriveront sur PS4 et PS5 le 2 décembre prochain.

--------------

Abonnez-vous aux différents réseaux sociaux du Salon de Gaming de Monsieur Smith pour ne rien manquer des prochaines publications et découvrir au quotidien, l'actualité du jeu vidéo!

Commentaires