L'avis de Monsieur Payant et Monsieur X sur le jeu Wreckfest

Voici une critique conjointe des collègue Francis Payant aka Monsieur Payant et François Lalonde aka Monsieur X, sur le jeu de course / démolition Wreckfest! Bonne lecture!
Par Francis Payant
Combien de fois on a dû se dire, arrêté à une lumière rouge, maudit que je foncerais dans le tas. Évidemment, nous sommes des gens civilisés et en aucun cas nous ferions un tel geste, mais il est encore légal de le penser à voix basse dans notre tête. Aujourd’hui, nous avons testé le jeu Wreckfest et voici ce qu’on en a pensé.
D’entrée de jeu, on ne peut dire que Wreckfest est une nouveauté. En fait, il est sorti depuis l’an dernier sur PC et les gens du studio Bugbear Entertainment ont pris le temps de le peaufiner afin qu’il soit digne des consoles PlayStation 4 et Xbox One (disponible depuis le 27 août 2019 sur celles-ci).
                       
Maintenant qu’est-ce que Wreckfest? C’est un jeu de type ‘’demolition derby’’ où l’un des buts est d’être dans une arène et de détruire tous les concurrents, afin qu’il n’en reste qu’un. Peut-être les concepteurs du jeu se sont inspirés des combats mythiques de gladiateurs que l’on voyait à l’époque des romains ou des combats de voitures à l’Autodrome de St-Eustache (qui doit être sur le bord de fermer ses portes malheureusement). On ne le sait pas et on le saura jamais. Aussi, il y a des modes de courses plus conventionnelles où le but n’est pas seulement de finir la course, mais de démolir au passage nos adversaires.
On commence notre carrière tranquillement. En fait, notre premier véhicule est un tracteur à gazon où vous devrez démolir au moins cinq adversaires (sur un total de 20) avec votre propre tracteur. J’ai découvert que le meilleur truc est de les frapper sur le côté. Si vous rentrez dedans par le devant ou l’arrière, ça n'endommage pas vraiment l'adversaire et vous endommagez également votre propre véhicule.
N’oubliez pas que vous devez survivre aux autres adversaires qui ne veulent que vous démolir. Par la suite, vous obtiendrez votre première voiture, une sorte de Ford Mustang où vous aurez vos premières courses à faire. Au fur et à mesure que vous avancez dans votre carrière, vous avez de plus en plus de types de véhicules débloqués, mais avec des adversaires de plus en plus coriaces. Vous l’aurez sans doute deviné, il n’y a pas de marque de voiture officielles dans le jeu (pas de Ford, Chevrolet, John Deere, etc.) et aucun commanditaire existant vraiment dans la vie extérieure comme Quaker State, par exemple.
Comment se comporte le jeu et est-ce que c’est beau?
Honnêtement, j’ai vraiment été impressionné par la qualité des graphismes. Il faut le dire, j’ai eu la chance de le tester sur une PS4 Pro et je suis sûr que le jeu est optimisé pour la Pro. Je suppose que c’est la même chose du côté Xbox One X, mais par contre, il a été impossible d’avoir la confirmation que ce soit de la part de Sony, Microsoft ou Bugbear. Donc, je vais simplement dire que le jeu est vraiment magnifique. Les voitures sont vraiment bien détaillées, surtout leurs dommages.
La prise en main est vraiment très simple. Il n’y a que le bouton pour changer la vue que j’ai eu de la difficulté à trouver, jusqu’au moment où je me suis rendu compte que c’était le gros bouton au centre de la manette PS4... Le jeu est en français, mais par contre, quand on subit des dommages, il y a des commentaires en espagnol. J’espère que c’est un ‘’bug’’ qu’ils régleront bientôt. Je trouvais les contrôles réalistes et j’ai appris de sources sûres que si vous avez un volant de course Logitech ou Thrustmaster, il sera compatible pour jouer au jeu. J’avoue que de jouer avec un volant vous donnera une sensation de réalisme intéressante.
Je parle de réalisme, il faut faire quand même attention, ici, on ne joue pas à Forza Motorsport ou Gran Turismo, ce n’est pas une simulation, mais vraiment un jeu de type très arcade. Ce n’est pas réaliste pour 5 sous et évidemment, c’est amusant comme tout. Par exemple si vous foncez dans 40 pneus sur le bord de la route, ils ne vous ralentiront même pas. Petit bémol, le temps de chargement est épouvantable dans ce jeu. Un tableau peut presque prendre 2 minutes à charger. Soyez patients.
Rock N’ Roll et Vroum Vroum
La musique est un élément très important dans le jeu et beaucoup de musique chantée ou même criée sont disponibles dans le jeu. Chaque chanson est jouée de façon aléatoire. La plupart des groupes, pour ma part, sont inconnus, mais ils sont bons : Jay Ray, Blind Channel, Shiraz Lane, State of Ember, Oceanhoarse et j’en passe. Pour ma part, j’aurais mis une de mes chansons préférées qui irait bien avec le style de jeu : I Can't Drive 55 de Sammy Hagar. Le bruit des moteurs, jusqu’à maintenant, irrite au plus haut point car on a toujours l’impression que le moteur de la voiture surchauffe et le son est très aigu, voire strident. Bref, moi j’ai baissé le bruit du moteur car à un moment donné je n’étais plus capable. Aussi, pour éviter une surchauffe, vous pouvez changer vous-même les vitesses de votre véhicule.
Le jeu se joue principalement seul. Ça aurait été vraiment fun qu’on y puisse jouer à écran scindé, mais bon. Mais si vous êtes capables de jouer à plusieurs amis en même temps, j’avoue que l’expérience doit être encore plus enrichissante. Le fun de pouvoir démolir la voiture de vos amis et voir qui en sortira le dernier ou faire des courses à plusieurs. L’IA n’est pas super, donc, pour un défi encore plus intéressant, je vous recommande de le jouer en ligne.
Par François Lalonde
Pour commencer, le jeu nous propose plusieurs modes plus intéressants les uns que les autres. Le mode carrière, un mode qui nous met dans le feu de l’action avec ses nombreuses courses de tous genres. Quand je veux dire de tous genres, c’est vraiment le cas, la première course est un derby de démolition de tracteur à gazon (tel que mentionné par Monsieur Payant) ce qui m’a fait vraiment fait rire et ce n’est pas le pire. Plus loin dans votre progression vous faites une course de fauteuil, mais fauteuil ne veux pas dire facile. Ne vous inquiétez pas, des courses plus standard vous seront proposées comme des courses de démolition sur terre battue, de la démolition dans un aréna et plus encore.
Le must : jouer avec ses amis en ligne
Un mode multijoueur vous est proposé avec une multitude d'options de course. Vous pouvez faire un match rapide, faire des courses mixtes, courses spéciales, derby de démolition et de la course sur circuit. J’ai essayé un match rapide et sérieusement il y a vraiment de bons pilotes, ce qui donne un défi surprenant. Je n’ai pas eu de problème au niveau des serveurs, tout s’est bien passé, aucune erreur ne s’est produite. Cependant le temps d’attente pour jouer avec les autres joueurs est vraiment long, j’ai attendu jusqu’à trois minutes pour un match rapide...
Graphismes et interface
Les graphismes m’ont malheureusement déçu avec des textures qui me semblait à basse résolution. Aussi les animations sont très statiques et à mon avis, auraient besoin de retouches. La physique par contre est très bonne, les impacts entre les voitures sont très réalistes et satisfaisantes.
Effets sonores et musique
Les effets sonores, comme le son des moteurs, les impacts et la foule sont bien balancés et représentatif. Par contre j’aurais aimé entendre davantage le son des cailloux et de la terre qui percute les roues du véhicule. J’ai bien aimé la musique métal et parfois électronique qui, avec ses rythmes endiablées, accompagne bien les courses remplies d’adrénaline.
La conclusion du duo Monsieur X et Payant
Est-ce que Wreckfest vaut la peine? Pense bien que oui. Si vous aimez les jeux de course de type arcade, que vous ne vous prenez pas trop au sérieux, sautez sur ce jeu. Pour $39,99 (version régulière en magasin), c’est vraiment un EXCELLENT rapport qualité/prix. Vous allez avoir du plaisir à souhait et on peut même se sentir, parfois, coupable tellement que c’est amusant. Bref, un must pour tout amateur de jeux de course.

On aime:
-Pouvoir de démolition extrême
-Graphismes superbes
-Prise en main facile et rapide
-La trame sonore du jeu

On aime moins:
-Bruit de moteur super strident
-L’absence complète de manufacturiers automobiles officiels
-Certains passages sont écrits en espagnol
-Long temps de chargement
  Francis Payant                    François Lalonde

*La copie du jeu utilisée pour cette critique provient de l'éditeur, lequel n'intervient aucunement dans le processus de création des tests du Salon de Gaming de Monsieur Smith.

Wreckfest Site officiel
Développeur : BUGBEAR Entertainment
Éditeur : THQ Nordic
Plateformes : PC, Xbox One, PlayStation 4 (ce test)
Prix : 39,99$

Twitter , Facebook , Twitch , YouTube du Salon de Gaming de Monsieur Smith
Joindre Francis par courriel ou sa page Facebook Le Roi du Deal
Joindre François par courriel
Joindre le courriel du blogue : monsieursmithgaming@gmail.com

Commentaires

  1. Salut la gang! Très content de pouvoir lire vos commentaires sur le jeu, ça démontre que le jeu n'est pas parfait, malgré qu'il soit très amusant. Good job de couverture les amis! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressante ta review sur internet. C'est un autre point de vue, mais vraiment intéressant. Tu as vu des choses que moi je n'ai pas remarqué, je manque encore un peu d'expérience. hihi

      Supprimer
  2. Hum 🤔 ,
    Intéressant ce concept Duo écrit,
    (bon maintenant qui à la meilleure note d’écriture?)
    Haha 😆
    Main non! Bon travail d’équipe 👌 donc on est d’accord pour un 8/10 combiné?
    Et que Wreckfrest en vaut vraiment son chapeau de roue!

    Bugbear Entertainment (société finlandaise) crée au début 2000
    Spécialiste en jeux de courses, comme les séries Flat Out et Ridger Racer
    Ne sont donc pas à leur première armes dans ce domaine, effectivement!

    Des gens professionnels et passionnés de véhicules,
    De toutes catégories ou presque...un fauteuil hum 😐, mais bon ...
    Ça demeure un jeu vidéo !
    un divertissement pour s’éclater en dehors de la vrai vie,
    (Comme de pouvoir peser sur le champignon à un feu rouge et rentré dans le tas, hein Francis? 😉)

    Étonnant tout de même de constater, qu’encore aujourd’hui ,
    malgré les performances non négligeables des PS4 ou One;
    Graphiques en basse résolutions (François) et du temps de téléchargement aussi long!
    (Sur Switch ça se comprendrais mais là...)
    Malgré que souvent ces problèmes résultent à un manque de temps pour respecter une date butoir de sortie!
    (D’où les patchs qui sont la preuve de ce constat....récurant!)

    Bravo et bon travail de Duo!
    Cher Messieurs X et Payant!
    Bonne continuité...


    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup pour ces commentaires bon jeux de course qui défoule et c'est a refaire de travailler en duo j'ai bien aimé ça 😀

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi, J'ai super aimé ca. On va remettre ca bientôt

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire